Facebook   Viméo    Twitter

Menu

Search form

Cinq projets de l'EnsAD labellisés par l'Observeur du design

Manifestations, 05 december 2017
Cette année, deux projets en Design objet, deux en Design textile et matière et un projet conjoint Design objet et Design textile sont labellisés. Ils seront présentés le 5 décembre 2017 lors de l'exposition, au Centre Pompidou, scénographiée par Patrick Jouin. L'Observeur du design proposé depuis 1999 par l’Agence pour la Promotion de la Création Industrielle (APCI) a pour objectif de mieux comprendre le design et ses champs d’application, et d'analyser son rôle face aux enjeux de société.
  • Design objet et Design textile et matière, Nicolas Verschaeve et Juliette Le Goff - Grand projet 2017 Design objet et Design textile et matière, Nicolas Verschaeve et Juliette Le Goff - Grand projet 2017 © EnsAD
  • « Selfstrate » de Thiphaine Saint Martin « Selfstrate » de Thiphaine Saint Martin © EnsAD / Mathieu Faluomi
  • "Ecofab" de Fleur Moreau "Ecofab" de Fleur Moreau © EnsAD / Béryl Libault de la Chevasnerie
  • « Eléa » d'Aurélie Rolland « Eléa » d'Aurélie Rolland © EnsAD / Béryl Libault de la Chevasnerie
  • « Hay & Husk » d'Alexia Venot « Hay & Husk » d'Alexia Venot © EnsAD / Béryl Libault de la Chevasnerie

Descriptif

Informations

La remise des Étoiles de l'Observeur du design aura lieu le 5 décembre 2017 au Centre Pompidou, les 5 projets suivants y concourent :

  • « Ecofab » de Fleur Moreau est un kit pédagogique permettant de sensibiliser les élèves à l’écologie
  • « Eléa » d'Aurélie Rolland  offre un ensemble de services à disposition des patients à domicile, de leurs proches ainsi que des professionnels de santé qui les encadrent
  • « Selfstrate » de Thiphaine Saint Martin inspiré de la cérémonie du thé japonaise, Selstrate est une invitation à une expérience sensorielle et sensible unique s’articulant autour du chlorure de sodium communément appelé sel, présent dans notre quotidien.
  • « Hay & Husk » d'Alexia Venot est une collection de textiles, matériaux et papiers à destination de la maison et de l’objet à partir de la valorisation de la paille de riz (hay, le foin en anglais) et de la balle de riz (husk, l’écorce de certaines graines).
  • « Mirage » de Juliette le Goff et Nicolas Verschaeve, pensés comme des indicateurs d’espace, ces objets permettent de faire lieu, de moduler les sensations qu’offre un nouvel environnement de vie.