Facebook   Viméo    Twitter

Menu

Search form

Petite collection de marqueterie

Camille Ravanel, Petite collection de marqueterie
Grand projet, Design objet, 2015
Selon la tradition, le savoir-faire de la marqueterie artisanale permet de sublimer des essences de bois nobles par un travail des états de surfaces. Comment optimiser le transfert de ce savoir-faire à des outils numériques et développer ainsi une nouvelle typologie de mobilier marquetés ?
  • Camille Ravanel © EnsAD / Béryl Libault de la Chevasnerie
  • © EnsAD / Béryl Libault de la Chevasnerie
  • © EnsAD / Béryl Libault de la Chevasnerie
  • © EnsAD / Béryl Libault de la Chevasnerie
  • © EnsAD / Béryl Libault de la Chevasnerie

Descriptif

Informations

A travers le choix des matériaux et des outils, j’ai souhaité développer un processus de fabrication responsable qui intègre les conséquences d’une production numérique.
Grace à une fraiseuse, la marqueterie est usinée dans du tilleul valorisant cette essence locale française.
L’usinage offre un degré optimal de personnalisation et wfournit de la sciure, matière première nécessaire à la réalisation des motifs marquetés. Elle est mélangée à du PLA, un bio-plastique produit à partir d’amidon de mais.
Toutes les pièces d’assemblage et tout les motifs sont développés à partir de fraises à usiner existantes afin de réduire les coûts de production. Ils sont ensuite insérés en force dans le bois sans collage
préalable. Inspiré des petits meubles volants du XVIII ème siècle, chaque meuble réinterpréte des fonctions d’hier pour des besoins d’aujourd’hui.

Matériaux : Tilleul, hêtre, PLA + fibres de bois.
Technique : Fraiseuse à commande numérique, injection, découpe laser, tournage

Étudiant(s)
Camille Ravanel
Titre
Petite collection de marqueterie
Type
Grand projet
Secteur
Design objet
Année
2015