Facebook   Viméo    Twitter

Menu

Search form

Vestiges anticipés

Nolwenn Vuillier, Vestiges anticipés
Grand projet, Image imprimée, 2015
« C’est en spectateur que l’auteur assiste, indifférent ou passionné, à la naissance de son oeuvre et observe les phases de son développement. » Max Ernst, Au-delà de la peinture.
  • © EnsAD / Béryl Libault de la Chevasnerie
  • © EnsAD / Béryl Libault de la Chevasnerie
  • © EnsAD / Béryl Libault de la Chevasnerie
  • © EnsAD / Béryl Libault de la Chevasnerie
  • © EnsAD / Béryl Libault de la Chevasnerie
  • © EnsAD / Béryl Libault de la Chevasnerie
  • © EnsAD / Béryl Libault de la Chevasnerie
  • © EnsAD / Béryl Libault de la Chevasnerie
  • © EnsAD / Béryl Libault de la Chevasnerie
  • © EnsAD / Béryl Libault de la Chevasnerie

Descriptif

Informations

Max Ernst présente sa découverte du frottage et la met en parallèle avec l’écriture automatique. Ce positionnement de l’artiste, plus regardeur que créateur, qui laisse place au hasard et à la surprise, a guidé mes expérimentations autour de l’empreinte et de l’apparition fortuite d’images. Par l’estampage des objets et des matériaux, je cherche non seulement à découvrir des formeset révéler leur dessin, mais aussi à évoquer leur disparition. L’empreinte donne à voir les choses transfigurées. A travers leur absence j’imagine leur redécouverte, des lectures nouvelles et des contresens d’interprétation.

Étudiant(s)
Nolwenn Vuillier
Titre
Vestiges anticipés
Type
Grand projet
Secteur
Image imprimée
Année
2015