Facebook ENSAD   Viméo ENSAD    Twitter ENSAD

L'héritage de l'exil

Mark Daovannary, L'héritage de l'exil
Grand projet, Art-Espace, 2016
Né en France, dans les quartiers multiculturels de la Courneuve, d’un père chinois, d’une mère vietnamienne, tous deux d’une culture laotienne, mes pensées se bousculent. Je travaille sur les systèmes d’interprétation liés aux différentes cultures. Dans chaque tradition, l’espace et le temps sont relatifs, chaque culture en possède une définition.
  • © EnsAD / Mathieu Faluomi
  • © EnsAD / Mathieu Faluomi
  • © EnsAD / Mathieu Faluomi
  • © EnsAD / Mathieu Faluomi
  • © EnsAD / Mathieu Faluomi
  • © EnsAD / Mathieu Faluomi
  • © EnsAD / Mathieu Faluomi
  • © EnsAD / Mathieu Faluomi

Descriptif

Informations

Spectateur et acteur de toutes ces cultures j’essaie de mélanger les particularités pour obtenir une nouvelle essence avec de nouvelles interprétations possibles, un langage sans fin. Ma pratique me permet de me questionner sur les singularitésde chaque culture, de chaque regard : devenir étranger, étranger à ses propres émotions, à son corps, donner à tous à travers ces particularités une appréciation de l’espace et du temps. Rendre le spectateur conscient de lui même, en bousculant les codes et les définitions, l’espace et le temps ne se désignant pas seulement par des valeurs numériques, on peut ressentir le temps, ressentir l’humanité à l’échelle des premières apparitions de la vie sur terre, le moment d’une pluie, l’attention d’une mère, le souvenir.

Étudiant(s)
Mark Daovannary
Titre
L'héritage de l'exil
Tipo
Grand projet
Secteur
Art-Espace
Année
2016