Facebook de l'ENSAD   Viméo de l'ENSAD    Twitter de l'ENSAD   Instagram de l'Ensad

Menu

Formulaire de recherche

Koe

Alice Topart, Koe
Grand projet, Design textile et matière, 2013
Le travail du cuir est un processus complexe, qui, à chaque étape de sa transformation génère du déchet. Certains de ces déchets sont valorisés au sein même de la tannerie (par combustion pour générer de l’énergie), certains autres sont réutilisés sous d’autres formes : par exemple la coënne est transformée en gélatine alimentaire ou pharmaceutique. Cependant, la grande majorité des chutes reste à l’état de rebus puis seront jetées ou brulées.
  • fils de cuir découpés à la machine laser et à la main fils de cuir découpés à la machine laser et à la main © EnsAD
  • satin de coton floqué de poudre de cuir satin de coton floqué de poudre de cuir © EnsAD
  • tissages hybrides coton et cuir et métal et cuir, tissu en satin de coton floqué de poudre de cuir tissages hybrides coton et cuir et métal et cuir, tissu en satin de coton floqué de poudre de cuir © EnsAD
  • tissus double face en satin de coton floqué de poudre de cuir tissus double face en satin de coton floqué de poudre de cuir © EnsAD
  • poudre de cuir poudre de cuir © EnsAD

Descriptif

Informations

Le travail du cuir est un art séculaire et une industrie en constant développement. En tant que designer textile et matière, il
me semble essentiel d’esquisser de nouvelles façons de valoriser au maximum les peaux tannées en minimisant les pertes de
matière finie considérable dans cette industrie.
Koe propose une collection de textiles et matériaux hybrides de qualités différentes destinés à l’habitat. La visée du projet
est d’ancrer le cuir dans les intérieurs d’une autre manière qu’en recouvrement de surfaces de type mobilier. Il s’agit en effet
de matériaux de grandes dimensions réalisés grâce à la réutilisation de petites chutes. Le cuir prend ainsi une nouvelle place
dans l’espace intérieur.
L’utilisation du cuir dans l’habitat permet également une valorisation des propriétés intrinsèques du cuir : propriété d’isolation
thermique, d’isolation phonique et révèle aussi sa perméabilité à l’air.
Avec le projet Koe, il ne s’agit pas d’offrir une solution de recyclage systématique des déchets de la filière cuir mais de poser
la question du devenir des déchets de peau tannée et de la pertinence de leur valorisation.

Étudiant(s)
Alice Topart
Titre
Koe
Type
Grand projet
Secteur
Design textile et matière
Année
2013