Facebook de l'ENSAD   Viméo de l'ENSAD    Twitter de l'ENSAD   Instagram de l'Ensad

Menu

Formulaire de recherche

« Evénements spectaculaires » au 104

Manifestations, du 26 mai 2017 au 28 mai 2017
Les 26, 27 et 28 mai, encadrés par les enseignants Brice Leboucq et Anne Attali, les étudiants de 3ème année Scénographie animeront les espaces du 104 avec des créations éphémères réalisées à l'échelle 1. Dix propositions scénographiques seront présentées aux visiteurs du 104. Entrée libre (12h-19h).
  • © Félicie Parent
  • Solène Kuntz - À l’ombre d’un doute © Béryl Libault de la Chevasnerie
  • Solène Kuntz - À l’ombre d’un doute © Béryl Libault de la Chevasnerie
  • Fabienne Ndoung - #ditesleavec © Béryl Libault de la Chevasnerie
  • Auriane Robert - Elles sont venues te dire © Béryl Libault de la Chevasnerie
  • Auriane Robert - Elles sont venues te dire © Béryl Libault de la Chevasnerie
  • Joséphine Sens - NEKONATA 17 © Béryl Libault de la Chevasnerie
  • Pauline Dragon - L’impromptu de Versailles © Béryl Libault de la Chevasnerie
  • Pauline Dragon - L’impromptu de Versailles © Béryl Libault de la Chevasnerie
  • Waren Boyeau - LNS_Laboratoire Nomade de Sociométrie © Béryl Libault de la Chevasnerie
  • Bianca Da Costa - Territoires © Béryl Libault de la Chevasnerie
  • Léo Sibertin-Blanc - Jamais trois sans quatre © EnsAD / Béryl Libault de la Chevasnerie
  • © Béryl Libault de la Chevasnerie Félicie Parent - Trébuche
  • © Béryl Libault de la Chevasnerie Félicie Parent - Trébuche
  • © Béryl Libault de la Chevasnerie Loraine Mercier - Un siphon fontaine

Descriptif

Informations

À l’instar de la création scénographique, les oeuvres urbaines s'élaborent autour de données dramaturgiques issues de récits, l'histoire des hommes et des sites. L’objet de nos réalisations éphémères s'inscrit dans un espace ainsi "théâtralisé" : le CENTQUATRE et ses abords. Expérimentation d’un processus personnel de création dans ce site urbain, l’élève réalise un événement spectaculaire, depuis l’élaboration du projet jusqu’à sa réalisation. D'un objet narratif, il s'agit de faire un objet poétique qui s'exprime sur une dynamique de trois jours en organisation d'espace, en interaction avec le site choisi, en création de volume, en vide, en rythme, en couleur, en lumière et en son…

Avec les créations de :

Auriane Robert - Elles sont venues te dire

L'amour resurgit au CENTQUATRE. À travers des téléphones des années 70, nous plongeons dans le passé et l'intimité des tourments que provoque la rencontre. Dans la quête d'une communication, la parole retrouve toute son importance. Serez-vous prêt aujourd'hui à ouvrir votre cœur ?

Bianca Da Costa - Territoires

La possibilité de créer des territoires imaginaires par des actions et des matériaux, toujours redéfinis et transformés. Ce cycle démontre la nécessité de déterritorialiser pour constamment reterritorialiser.

Fabienne Ndoung - #ditesleavec

Il n'appartient qu'à nous de transcender et d'explorer tout le potentiel que notre corps dansant peut transmettre. Un langage plus sensible, et bien plus accessible qu'il n'y paraît. #ditesleavec porte l'ambition du groupe CO pour créer une application qui ouvrira la porte à un renouveau du langage par la danse et pour la danse.

Félicie Parent - Trébuche

Croche-patte coloré et horde d'étourneaux, les Jeux Olympiques survolent les coursives de la nef du CENTQUATRE.

Joséphine Sens - NEKONATA 17

Premier contact terrestre.

Léo Sibertin-Blanc - Jamais trois sans quatre

Une mystérieuse porte qui n'a encore jamais été ouverte. Trois formes seront la clef de l'énigme. Une série d'épreuves qui vous mèneront au coeur du CENTQUATRE.

Loraine Mercier - Un siphon fontaine

Déblatérer, cracher, crier, siffloter, chuchoter, tchiper, déclamer, débiter, balbutier, blablater, dépenser sa salive... La vie quotidienne implique des sons variés qui donnent soif. À travers cette fontaine au CENTQUATRE, la soif de donner de la voix se manifeste. Elle vous ouvrira ainsi les oreilles sur les jeux d’élocution, des plus courants aux plus insolites.

Pauline Dragon - L’impromptu de Versailles

J'ai toujours été fascinée par l'intimité d'une loge. C'est un lieu plein de vie, où l'on perçoit toutes les ficelles d'un spectacle par bribes, sans jamais percevoir la cohérence d'ensemble. C'est cette expérience que je voudrais proposer, comme une invitation à la rêverie et à l'imaginaire pour le spectateur. Celui-ci se nourrit de ce qu'il voit, ce qu'il entend et invente lui même son propre spectacle.

Solène Kuntz  - À l’ombre d’un doute

Apparitions fugitives et brèves de deux chevaux montés ou en quasi liberté dans les nefs du CENTQUATRE. La présence des chevaux sera fugitive, suggérée, et énigmatique. En jouant avec le simple "être là" des chevaux, il s'agit d'images plus que d'un spectacle, des images appuyées par des jeux sonores subtils accentuant le doute relatif à la présence des chevaux dans l'espace.

Waren Boyeau - LNS_Laboratoire Nomade de Sociométrie

L'humain est un atome social, qui par un phénomène de gravitation socio-affective se constitue un réseau de relations. C'est cette matrice sociale que notre professeur en sociométrie va essayer d'analyser. Il dressera ainsi une carte de l’orbite interpersonnel des individus entre eux. Son laboratoire directement implanté au CENTQUATRE lui permettra de mesurer l’alchimie des sujets étudiés.