Facebook   Viméo    Twitter

Les « Événements Spectaculaires »

Manifestations, from 03 june 2021 to 05 june 2021
Les 3, 4 et 5 juin de 14h à 20h. Les « Événements Spectaculaires », le rendez-vous annuel des élèves de Scénographie de l’École des Arts Décoratifs, se dérouleront cette année au Théâtre de l’Aquarium (compagnie la vie brève), installé à la Cartoucherie (Paris 12e). Entrée libre.
  • © Constance de Lagaye & Marianna Faleri

Descriptif

Informations

Pendant 3 jours, les 9 étudiant.es de 3e année initié.e.s aux nouvelles pratiques d’éco-conception investissent le théâtre de l’Aquarium et l’enceinte de la Cartoucherie avec des performances et des installations, conçues à partir de matériaux ré-employés de la ressourcerie du théâtre. Des œuvres artistiques, réalisées à échelle 1, à découvrir lors d’une déambulation libre, parfois participative.

Liste des projets et noms des élèves :

"Le murmure des os" par Margot Bonnafous
Le murmure des os est la proposition d'une immersion auditive. Dans une pièce faiblement éclairée, au fond de la fabrique à décors, l'attention est portée à ce qu'il nous reste des vivant.es. Les spectateur.ices sont invité.es à s'asseoir pour écouter se murmurer des contes, qui parlent d’os. Ici les contes, comme les os, sont ce qu'il nous reste des vivants.
 
"(Re)Construction Site" par Marianne Bras
Dans une structure en ruine, deux personnages évoluent lentement. Entre performance et représentation théâtrale, le public déambule autour de la structure, comme s'il ne devait pas être là, et tente de s'approprier le lieu, de le modifier et de lui faire raconter de multiples histoires sur fond d'ambiance sonore. La scénographie évolutive a été réalisée exclusivement à partir d'éléments de récupération.
 
"Le jour où elle m’a quitté" par Othilie Cachard
Le jour où elle m'a quitté raconte l’histoire d’une disparition, d’une enquête.  Il s’agit aussi d’un itinéraire, parsemé d'objets souvenirs. Des QR codes, comme des puzzles, permettent de reconstruire l'histoire à l'aide d'un film. Tout a commencé quand Martha a voulu divorcer.
 
"Le Sanctuaire" par Constance de Lagaye
Au centre d’un espace protégé par des paravents, des maquettes sont brûlées. Ne survivent que des carcasses osseuses, des ruines de papier qui seront soigneusement conservées. Questionnant la perte du sacré dans nos vies, et plus particulièrement dans les rites funéraires, Le sanctuaire propose de faire l’expérience d’un rituel de purification imaginaire dans un espace théâtral, c’est-à-dire un espace où l’on s’attend au spectacle.
 
"Villes Volatiles" par Marianna Faleri
Création éphémère, Villes volatiles est une performance qui se déroule le long de la prairie du théâtre de l’Aquarium. Au cours de cette déambulation, les performeurs défilent vêtus de longs draps, s’assemblent et se perdent dans les tissus et les structures, constituant ainsi des villes volatiles, visibles et invisibles.
Avec la participation de : Mathilde Cahill, Jeanne Lefèvre, Mélie Torrell, Alice Dezert, Nicholas Clary, Sara Sangiorgio, Beatriz Moita, Adriana Jimenez. Costumes : 
Maria José Suanzes-Carpegna.
 
"Métempsychose" par Louis Kotchine
Sortir les châssis, feuilles de décors et autres éléments scéniques de leur lieu de stockage et du plateau. Les implanter dans la nature et leur redonner vie. Métempsychose a pour but de rendre une voix et une présence à des éléments de décors du Théâtre de l’Aquarium à travers un dispositif sonore. Un performer déambulera avec le public face à l’installation pour créer une symphonie entre voix enregistrées et bruits.

"Demain, je sors les poubelles" par Abla Marrakchi
Nos objets, nos biens, qu’en faisons nous quand nous les jugeons inutiles ? Après le passage du camion- poubelle, ils disparaissent de notre vie, où plutôt de notre vision, d’un espace à un autre. Ces déchets constituent nos traces et ils sont pourtant oubliés. Le projet montre une pièce à vivre d’aspect banal, noyée de détritus ; des déchets accumulés en un mois seulement. Avec la participation de : Guillaume Ercker, Viva Lazzarino et Amine Sefrioui.

"Thị" par Thi Thanh Hang Nguyen
Entre l’histoire fragmentée d’une famille au Vietnam et l’espace d’une représentation au Théâtre de l’Aquarium, Thi est le premier volet d’un projet plus ample, consacré à l’histoire d’une maison. Un retour à la maison d'enfance, une fouille dans les archives, et l'effort d'embrasser une histoire personnelle. Ici, Thị est une femme silencieuse.

"Distances" par Arthur Pellegrin
Séparés par la distance, deux individus peinent à garder contact. Ils se loupent. Les frustrations brisent chez l’un et l’autre quelque chose, littéralement puisqu’au fur et à mesure qu’ils échouent à aller l’un vers l’autre, ils démontent leurs meubles, leurs murs, pour voir se dresser des forteresses dans lesquelles ils s’enferment. Sans se voir ils se font face, désynchronisés.

Encadrement :

Accompagnement École des Arts Décoratifs : Anne Attali & Brice Leboucq, professeurs 3e année scénographie
Avec le concours des équipes techniques de l’École des Arts Décoratifs : Nicolas Bieganski & Sophie Rézard de Wouves
Accompagnement ressourcerie, réemploi et technique : Sarah Jacquemot-Fiumani, cheffe de projet pour le développement de l’atelier et de la ressourcerie
Accompagnement technique : Victor Veyron, régisseur général, Vincent Perhirin, apprenti régisseur
Avec le concours de l’ensemble de l’équipe de la vie brève - Théâtre de l’Aquarium
En partenariat avec la Réserve des Arts et l’amicale participation de Audrey Harris et Célia Coëtte
En partenariat avec l’École des Arts Décoratifs

Informations

Théâtre de l'Aquarium
La Cartoucherie
2 route du Champ de Manoeuvre
75012 Paris

Entrée libre, sans réservation,
conformément aux règles
sanitaires en vigueur.

Informations

Théâtre de l'Aquarium
La Cartoucherie
2 route du Champ de Manoeuvre
75012 Paris

Entrée libre, sans réservation,
conformément aux règles
sanitaires en vigueur.