Facebook   Viméo    Twitter

Calm comme à la maison

Juliette Orna, Calm comme à la maison
Grand projet, Architecture intérieure, 2018
C’est une grande maison en briques dans une rue paisible. L’entrée est discrète, légèrement en retrait.
  • © EnsAD / Amélie Canon
  • © EnsAD / Amélie Canon

Descriptif

Informations

La porte s’ouvre sur un long meuble abritant une brassée de manteaux, suspendue au-dessus d’une rangée de chaussures.
En pénétrant dans le salon, on sent la chaleur des rayons du soleil qui traversent les larges baies vitrées, et se répandent sur les fauteuils disséminés dans la pièce. Un visiteur confortablement installé, un peu à l’écart, attend patiemment devant la porte du bureau. Quelqu’un s’active dans la cuisine d’où s’échappent des bruits sourds de casseroles, accompagnés d’une odeur de légumes mijotés. à l’étage, un petit groupe joue aux cartes dans le couloir. On entend des éclats de rires et des bribes de voix qui s’envolent dans la cage d’escalier puis estompent peu à peu. Au niveau supérieur, on entrevoit de longues feuilles lisses et vertes s’échappant de l’embrasure d’une porte entrebâillée sur la droite. C’est le jardin d’hiver. Quelques personnes discutent là, on empote une série de nouveaux plants pour l’été. Dans le coin de la pièce des petits récipients remplis de couleurs sont éparpillés sur une table, une grande toile
fraîchement peinte sèche à côté. En face, de l’autre côté du couloir, une petite dame sortant de sa chambre, se dirige lentement vers l’escalier, accompagnée d’une femme qui la soutient par le bras. Elle salue au passage un vieux monsieur, assis devant la porte voisine. Il répond avec un sourire sans cesser de
contempler par la fenêtre ouverte, le paysage ondulant que crée au loin l’enchevêtrement des toits et des arbres du quartier. Du dehors, des cris joyeux montent de la terrasse en contre-bas, où courent des enfants sous le regard d’une poignée d’adultes rassemblés autour d’une tasse de café, à l’ombre d’un parasol. Là-haut quelqu’un tire le rideau à la fenêtre d’une chambre. C’est une maison, à peine plus grande que les autres.

Étudiant(s)
Juliette Orna
Titre
Calm comme à la maison
Type
Grand projet
Secteur
Architecture intérieure
Année
2018