Facebook   Viméo    Twitter   Instagram

Cinq points de suspension, expérience graphique sur l'infraperceptible

Louise Terrasse, Cinq points de suspension, expérience graphique sur l'infraperceptible
Grand projet, Design graphique - Multimédia, 2021
Si l’on observe une image imprimée à la loupe, on peut voir les surfaces lisses se dissoudre en une multitude de points et de lignes de tailles différentes disposés à intervalles réguliers : la trame. Elle est la structure, la charpente, le quadrillage visible ou invisible.
  • © Amélie Canon

Descriptif

Informations

À l’inverse du textile où les trames sont aussi variées que les matières, les trames imprimées standardisent et lissent l’image plus qu’elles ne mettent en avant leur singularité. Aujourd’hui, la trame de l’image est rarement considérée. Presque invisible à l’oeil nu, les technologies de pointe cherchent à cacher ce témoin de la fabrication. Inspirée par Karel Martens et Ivan Murit, je prends le contrepied de la haute définition et me tourne vers des outils plus artisanaux — xenographie, risographie, serigraphie (...)

Étudiant(s)
Louise Terrasse
Titre
Cinq points de suspension, expérience graphique sur l'infraperceptible
Type
Grand projet
Secteur
Design graphique - Multimédia
Année
2021