Facebook   Viméo    Twitter

Menu

Search form

Les enseignes parlent aux enseignes

Sora Sauvignon, Les enseignes parlent aux enseignes
Grand projet, Design graphique - Multimédia, 2017
Apparues au 13e siècle, les enseignes sont le reflet d’une société en évolution constante. Elles se diversifient dans leurs représentations sous l’Ancien Régime. À l’époque, la plupart d’entre elles sont imagées, car destinées à un public analphabète. Elles portent en outre des messages multiples à travers l’usage de rébus, d’allégories ou de personnages du nouveau testament. Ces éléments d’analyse ont par ailleurs contribué à l’apparition d’une nouvelle « science » au 19e siècle, qui est celle du langage des enseignes, dite « apothiconomie » (du grec apothêkê, « magasin »).
  • © EnsAD / Laure Ledoux
  • © EnsAD / Laure Ledoux
  • © EnsAD / Laure Ledoux
  • © EnsAD / Laure Ledoux

Descriptif

Informations

La démocratisation de l’écriture et de la lecture a cependant réduit les enseignes à de simples éléments décoratifs, et l’image avec sa symbolique a disparu progressivement au profit du texte seul. Avec la franchisation des petites commerces, les enseignes actuelles n’ont plus pour objectif de délivrer un quelconque message, et il est principalement question aujourd’hui de valoriser une marque plutôt qu’un métier. Certaines vieilles enseignes ont néanmoins réussi à subsister, grâce en particulier aux mesures de protection du patrimoine. Elles restent toutefois peu visibles et peu intelligibles dans l’espace public, aujourd’hui saturé de marques et de messages commerciaux. L’objectif principal de mon projet est tout d’abord de recontextualiser ces enseignes. Ainsi, à partir de l’observation des différents dispositifs de signalétique patrimoniale existants, j’ai cherché à créer un nouveau système graphique, proposant de renouveler et de questionner notre regard sur ces vieilles enseignes, ancrées dans le quotidien.

Étudiant(s)
Sora Sauvignon
Titre
Les enseignes parlent aux enseignes
Type
Grand projet
Secteur
Design graphique - Multimédia
Année
2017