Facebook   Viméo    Twitter

Exutoire blanc

Laura Albrier, Exutoire blanc
Grand projet, Image imprimée, 2017
La douleur de ma mère est une douleur hurlée, la mienne est muette. Toutes deux sont aux antipodes alors que ce sont les mêmes événements qui les ont fait naître. J’ai voulu non pas m’attacher à leur naissance, à l’acceptation ou au choc provoqué mais à la façon dont toutes les deux nous avons construit notre exutoire: l’une par les mots et l’autre par les images.
  • © EnsAD / Laure Ledoux
  • © EnsAD / Laure Ledoux
  • © EnsAD / Laure Ledoux
  • © EnsAD / Laure Ledoux

Descriptif

Informations

En filmant et photographiant ma mère, je ne suis plus la complice sourde mais l’observatrice sincère a l’écoute de la mutation de ses émotions. J’ai découvert ainsi la singularité de sa douleur. Elle est pour moi un surprenant mélange entre le tableau La perdida del hijo de Eugenio Daneri et le personnage de Mabel dans Une femme sous influence de John Cassavetes.
De mon côté, mon exutoire se concentre dans des carnets où je tente de développer une alternative aux mots par la sublimation de la douleur.
Ma scénographie permet d’appuyer la complémentarité et l’opposition du traitement de la douleur dans notre rapport mère-fille.

Étudiant(s)
Laura Albrier
Titre
Exutoire blanc
Type
Grand projet
Secteur
Image imprimée
Année
2017