Facebook   Viméo    Twitter   Instagram

Forget me not, empreintes poétiques et phénomènes techniques de l'oubli

Joséphine Javaux, Forget me not, empreintes poétiques et phénomènes techniques de l'oubli
Grand projet, Design textile et matière, 2021
Forget me not est un projet faisant état de tissus qui évoluent, se métamorphosent à travers le temps et à mesure d’une exposition à la lumière.
  • © Mathieu Faluomi

Descriptif

Informations

Le textile a la faculté à être près du corps et à prendre le pli de nos expériences. On parlera dès lors d’« usure ». Dans notre ère de surconsommation, ce terme a finalement une connotation
négative. Mais cette dégradation ne serait-elle pas l’expression d’une mémoire ? Une usure, si elle est la répétition d’un geste, ne permettrait-elle pas la lecture de la temporalité d’un textile ? Elle serait alors l’empreinte, si ce n’est la métaphore, de son possesseur.
À l’heure actuelle, notre rapport aux tissus, et plus précisément aux vêtements, est régi par la vitesse. La fast fashion contraint nos textiles à être éphémères et transitoires. Ils n’ont plus le temps de prendre l’empreinte de nos vies. Cela pose des questions écologiques bien sûr, mais interroge également notre rapport aux choses, au temps et à la mémoire.
Pour induire un ralentissement, Forget me not propose des tissus évoluant à mesure du temps.
Leurs différentes temporalités leur offrent une évolution singulière selon les lieux d’exposition.
Ces tissus sensibles à la lumière nous proposent de donner du temps et de l’attention aux matières qui nous entourent.

Étudiant(s)
Joséphine Javaux
Titre
Forget me not, empreintes poétiques et phénomènes techniques de l'oubli
Type
Grand projet
Secteur
Design textile et matière
Année
2021