Facebook   Viméo    Twitter

Le jardin intérieur

Fabienne Ndoung, Le jardin intérieur
Grand projet, Scénographie, 2019
Je me sais épiée, jugée, critiquée. Ces yeux qui me guettent font beaucoup trop de bruit. Est-ce que je dérange ?
  • © Mathieu Faluomi

Descriptif

Informations

Le monde qui m’entoure se déforme, se disloque, pour n’incarner bientôt plus que mon malaise, comme pour me rappeler que je ne suis pas d’ici. Comment disparaître ?
C’est un bref instant de déréalisation où l’être déraciné est happé par son inconscient, plongé dans le souvenir et exposé à des phénomènes qui ne se manifestent que lorsqu’il est perdu, privé des repères symboliques habituels. C’est un paysage mental projeté, marquant une impression de rupture avec un lieu familier et avec soi, son corps. Dans cette installation immersive, l’ambiance se veut lourde, donnant presque un sentiment d’irréalité. J’y expose mon expérience de l’éloignement de ce qui était jadis ma maison. Un moment de déroute, exhibé sous les traits d’une apparition brouillée par le temps, rongée par les peurs et les angoisses.

Étudiant(s)
Fabienne Ndoung
Titre
Le jardin intérieur
Type
Grand projet
Secteur
Scénographie
Année
2019