Facebook   Viméo    Twitter

Menu

Search form

Laboratoire d'un environnement attentionnel

Jessica Pichet, Laboratoire d'un environnement attentionnel
Grand projet, Design graphique - Multimédia, 2017
Quels sont les éléments périphériques d’une exposition éphémère ? Comment regarder les sous-exposer ? Comment vivent-ils ? Quels sont les degrés et modes de représentations de l’attention ?
  • © EnsAD / Laure Ledoux
  • © EnsAD / Laure Ledoux
  • © EnsAD / Laure Ledoux
  • © EnsAD / Laure Ledoux
  • © EnsAD / Laure Ledoux

Descriptif

Informations

Vivre une expérience esthétique au sein d’un espace d’exposition révèle d’une attention particulière qui appelle le sensible. Nous nous immergeons dans un environnement de sensations visuelles. Le philosophe Jean-Marie Schaeffer, dans L’Expérience esthétique (Collection NRF Essais, Gallimard, 2015) parle de « surinvestissement attentionnel » lors de ces moments et distingue plusieurs types d’attentions : « parallèle », « distribuée », « nouvelle » (partir de formes complexes jusqu’à l’élémentaire), mais encore « sérielle » et « focalisée ». Nous sommes conditionnés à prêter attention, à venir voir quelque chose, comme le cite Willliam James dans sa définition de l’attention : « Mon expérience, c’est ce à quoi j’accepte de me rendre attentif. »(William James, The Principles of sychology, t. 1, New York [N. Y.], Henry Holt, 1890, chap. XI, p.402-404.) En effet, nous venons voir et nous nous mettons en condition de réception (...)

Étudiant(s)
Jessica Pichet
Titre
Laboratoire d'un environnement attentionnel
Type
Grand projet
Secteur
Design graphique - Multimédia
Année
2017