Facebook   Viméo    Twitter

Papa, papa je veux la lune

Casilda Desazars de Montgailhard, Papa, papa je veux la lune
Grand projet, Scénographie, 2018
Quatre actes, vingt-trois tableaux, six cent soixante-treize costumes : voilà le défi que nous lègue Offenbach, le roi de l’opérette, avec son Voyage dans la Lune (1875) ! Sous couvert d’une histoire fantaisiste, le « petit Mozart des Champs-Elysées » dresse une satire sociale de son époque et nous parle d’un monde lunaire sans amour, où règne la tyrannie. Paradoxalement, cette société sélénite semble heureuse, et les ennuis commencent lorsque nos compères terriens vont lui faire découvrir le fruit du péché originel. Oui, car Le Voyage dans le Lune c’est aussi et surtout une histoire d’amour, où la terre tombe sous le charme de la lune, et où les femmes - incarnant l’Amour - l’emportent.
  • © Mathieu Faluomi
  • © Mathieu Faluomi
  • © Mathieu Faluomi
  • © Mathieu Faluomi
  • © Mathieu Faluomi

Descriptif

Informations

Un siècle et demi plus tard, nous savons qu’il est possible d’atteindre la Lune. A la lumière de cette expérience moderne, on pourrait se dire que l’œuvre ne nous apprend plus rien. Mais ce serait méconnaître qu’elle s’attache moins au voyage en lui-même qu’à la découverte d’une face cachée des choses. Aussi l’opérette est une forme d’art total où se combinent le théâtre, la musique et la danse, et qui, outre son caractère comique tranchant et plein de vérités qui a pu déplaire, recèle aussi beaucoup de rêve. Dans l’œuvre qui nous occupe, il est de fait un rêve que j’aimerais vous raconter : c’est celui du prince Caprice qui souhaite voir la Lune et ses habitants. 

Je vous invite à embarquer avec eux pour un départ imminent. Tentons pour ce faire de relever le défi de ce bijou redoutable de l’offenbachiade, qui conserve la réputation d’être un projet immontable, tant il suppose de moyens. Retrouvons-nous plutôt comme des enfants, pour écouter ce spectacle miniature, conçu pour se donner un peu partout, pourvu qu’on veuille bien prêter l’oreille et entrer dans ma cabane… 
 

Étudiant(s)
Casilda Desazars de Montgailhard
Titre
Papa, papa je veux la lune
Type
Grand projet
Secteur
Scénographie
Année
2018