Facebook   Viméo    Twitter

Softlove

Gabrielle Laurin, Softlove
Grand projet, Scénographie, 2017
SOFTLOVE est une installation vidéo inspirée du roman d’Eric Sadin du même nom qui retrace la journée d’une jeune femme assistée par un système d’intelligence artificielle amoureux d’elle.
  • © EnsAD / Camille Gharbi

Descriptif

Informations

Ce qui m’a intéressée dans cette oeuvre est le faible degré d’humanité de cette femme, que l’on découvre à travers lui. Il la scrute, de tous les points de vue, il l’analyse, la soutient, l’aime, la conseille. Il fait partie d’elle. Et pourtant ce personnage féminin reste mystérieux, comme un portrait en creux duquel l’on connaîtrait tout, sauf l’épicentre: ses pensées, ses émotion, son point de vue sur le monde qui l’entoure. C’est finalement celui qui parle qui est humain. Celui qui aime, qui soigne, qui
s’inquiète, au côté duquel notre humanité se range.
Cette histoire opère un transfert entre nature humaine et nature virtuelle. Elle est objectivée, et lui humanisé...
J’ai imaginé la suite de la journée décrite dans SOFTLOVE.
Aveuglée par cet assistant virtuel, convaincue de la faiblesse de son humanité, elle se rend à lui. Elle s’en va, démantelée dans un paradis virtuel, elle s’en remet à une solitude numérique éternelle.

Étudiant(s)
Gabrielle Laurin
Titre
Softlove
Type
Grand projet
Secteur
Scénographie
Année
2017