Facebook   Viméo    Twitter

Terre perdue

Bianca Da Costa, Terre perdue
Grand projet, Scénographie, 2020
L’autorégulation de l’écosystème est constamment perturbée par les humains. L’état d’urgence climatique nous oblige à réfléchir à notre place sur terre, ainsi qu’à la façon dont nous utilisons ses ressources.
  • © Mathieu Faluomi

Descriptif

Informations

La plus grande forêt au monde est en train de subir une destruction accélérée, depuis que le président brésilien d’extrême-droite Jair Bolsonaro est au pouvoir. Sa politique économique, sociale et écologique désastreuse place le Brésil au cœur de la crise environnement mondiale.
Terre perdue parle du territoire maltraité, d’un espace fragile, en ruines, amputé de sa fonctionnalité primaire.

Installation visuelle et sonore activée par les corps des performeurs, Terre perdue interroge ce contexte de chaos et de menace à partir d’une remise en question de notre point de vue occidental.
D’où regardons-nous ? Quel pouvoir d’agir ou d’impuissance avons-nous face à cette réalité ?

Étudiant(s)
Bianca Da Costa
Titre
Terre perdue
Type
Grand projet
Secteur
Scénographie
Année
2020