Facebook   Viméo    Twitter   Instagram

Tourisme ésotérique et reliques stellaires

Joséphine Topolanski, Tourisme ésotérique et reliques stellaires
Grand projet, Image imprimée, 2021
Ce projet démarre avec l’écriture d’une série de nouvelles fictives qui s’interrogent sur le déroulement concret d’un premier contact avec une vie extraterrestre.
  • © Béryl Libault

Descriptif

Informations

On y trouve des rabbins dans l’espace, un iguane dans une machine à laver, un extraterrestre démarcheur d’aspirateurs, un spaghetti sacré, une pandémie universelle et une plante sensible qui se lie d’amitié avec un scientifique.
L’idée est évidente : deux mille milliards de galaxies rien que dans la partie observable de l’Univers, il semble impossible qu’il n’y ait pas d’autres vies.
Au-delà de l’intérêt porté au premier contact, le projet vise à aborder les grandes approches interprétatives d’une question essentielle : « Sommes-nous seuls dans l’Univers ? »

Étudiant(s)
Joséphine Topolanski
Titre
Tourisme ésotérique et reliques stellaires
Type
Grand projet
Secteur
Image imprimée
Année
2021