Facebook de l'ENSAD   Viméo de l'ENSAD    Twitter de l'ENSAD   Instagram de l'Ensad

Menu

Formulaire de recherche

Bernagozzi Anna

Consultante en Design, commissaire d'exposition et journaliste pour différents journaux internationaux, Anna Bernagozzi est depuis 2004 enseignante de théorie et histoire du Design à l'Ecole Nationale Supérieure des Arts Décoratifs de Paris.

Descriptif

Informations

Elle a toujours travaillé dans des contextes de prospective et a mis ses compétences au service de sociologues et perspectivistes tels que Mathias Horx, Bernard Cathelat et Lii Edelkoort.  Convaincue de l’importance de l’analyse précise du contexte pour  faire évoluer le métier du designer, elle favorise la mise en place de différentes méthologies transdisciplinaires permettant aux designers de mieux cerner in situ les problématiques actuelles et devenir de véritables acteurs de ce changement. Ces méthodologies peuvent s’appliquer à des domaines très disparates à l’instar de deux projets de recherche EU sur 4 ans qu’elle a dirigé et dirige actuellement à l’Ensad : le projet IC-IC -http://seamlessairtravel.eu/ic-ic/Consortium.html- (2011-2014), qui avait comme objectif d’améliorer l’experience du voyageur aérien et le projet 4Cs - https://www.4cs-conflict-conviviality.eu - (from Conflict to Conviviality through Creativity and Culture), initié depuis 2017 et dont l’objectif  général est de redéfinir et favoriser  le cadre conceptuel propre au dialogue interculturel. La méthologie du projet 4Cs tels qu’il est mené au sein de l’ENSAD repose notamment sur l’importance de la compréhension et de l’intégration des références sociales, politiques et culturelles de migrants dans la résolution de situations de conflit en appliquant des méthodologies du design.
Anna Bernagozzi a été Keynote Speaker dans de nombreuses conférences internationales. Dans le cadre de Catedra Europa à l’Universidad del Norte de Barranquilla en Colombie en mars 2017, à l’occasion du « Fair Design » à l’Académie des Beaux-Arts de Varsovie en mai 2018,  ou lors de la conférence “Fragile, Design et précarité” dans le cadre de la Biennale Reciprocity  Design en octobre 2018 à Liège.
Auteur de nombreux articles, elle a participé à l’élaboration de plusieurs ouvrages sur le design comme “ De la simplicité  de John Maeda” dans Leonardo Electronic Almanac/Olac/ Les Basiques, Paris, 2013,  « Slow design, con brio » dans “Italian design towards sustainability”, Confindustria Ceramica Italiana, Co-editeur of Laser, Esthétique/Design 1998/2008, sous la diréction de Philippe Lemoine, Laser, Paris; « Design sans frontières : le cas Bouroullec. Entretien avec Andrea Branzi » dans Design & Designers français, ed. Medifa, Paris, 2006.
Co-editeur de Hybrid Realities, ed. Archibooks, Paris, 2005.
Article « Design et archivage informatique »  in Design & Sic., n, ed. Medifa, Paris, 2004.
Commissaire d’exposition depuis 2001  avec une première exposition dans le cadre du Salon du Meuble de Cologne intitulée « Design France », Anna Bernagozzi signe en 2002  « Fundoshi Experience », exposition phare de la biennale de Design de Courtrai 2002, puis en 2005 « Freedom of creation » à la galerie Dyson à Paris, l’une des premières exposition autour de réflexions et applications du prototypage rapide en design. En 2010 elle conseille et contribue au catalogue de la première exposition « Design real » du designer Konstantin Grcic à la Serpentine Gallery de Londres et mutiplie les expositions auprès de différentes institutions et galeries lors des Designer’s Days à Paris  (Le lieu du design, Boffi, Maxalto, etc.). En 2018 elle co-signe l’exposition « Les nouveaux objets pédagogiques », portant ” sur les enjeux de l’éducation en Design dans les années à venir, lors de la Biennale internationale de Liège.

Anna Bernagozzi est convaincue que pour comprendre, façonner une nouvelle "condition humaine" et faire face à l’évolution rapide du contexte contemporain actuel, il faut concevoir, de préférence collectivement , une alternative plus éthique aux méthodologies actuelles de faire et de penser le design. Dans cette nouvelle perspective, les designers seraient les initiateurs d'une société plus flexible et leur attitude proactive permettrait de faciliter le partage d’expériences par la création d'artefacts capables d'établir une nouvelle esthétique relationnelle, plus compréhensive, généreuse.

Partager cette page