Facebook de l'ENSAD   Viméo de l'ENSAD    Twitter de l'ENSAD   Instagram de l'Ensad

Menu

Formulaire de recherche

Cozzolino Francesca

Francesca Cozzolino est enseignante de sciences humaines et sociales à l’École nationale supérieure des Arts Décoratifs (EnsAD), PSL Research University, Paris, chercheure à EnsadLab, laboratoire de recherche en art et design de l’EnsAD et membre affiliée au Laboratoire d’Ethnologie et Sociologie Comparative (LESC-CNRS) de l’Université de Paris Nanterre.

Descriptif

Informations

Spécialisée dans l’ethnographie des pratiques artistiques, ses travaux de recherche se situent à la croisée des visual studies et de l’anthropologie de l’art et de l’écriture avec une attention particulière pour les écritures exposées dans l’espace public.

Titulaire d’un doctorat en anthropologie sociale et culturelle obtenu à l’EHESS  de Paris en 2010, depuis elle a réalisé plusieurs enquêtes dans le monde de l’art et du design et mené plusieurs missions de recherche en France et à l’étranger (Europe, Etats-Unis, Benin, Mozambique, Mexique) en se spécialisant dans l’ethnographie des pratiques artistiques et en développant une ontologie descriptive de la création.

Ses travaux défendent une anthropologie qui s’intéresse à la création, dans la diversité de ses pratiques (design, art contemporaine, graphisme) et dans différents contextes culturels en s’attachant plus précisément à une analyse de la création dans les dimensions interactive, matérielle, située et performative. Par ces enquêtes, elle s’attache, d’une part à comprendre comment la création participe de la fabrique du social (enjeux identitaires, politiques et culturels) ainsi que les manières dont une société, à partir des formes artistiques et des discours sur la création qu’elle produit, pense le politique et son propre avenir là où celui-ci est particulièrement problématique.

Plus récemment, elle a entrepris de nouvelles enquêtes de terrain au Mexique, où en s’intéressant aux productions dans les écoles d’art et de design, à des collectifs autonomes d’artistes et à des centres culturels indépendant, elle interroge ce qui dans cette société spécifique relie l’art à la pédagogie et à l’exercice du pouvoir.

Elle est membre du comité de rédaction des revues « Ateliers d’Anthropologie », « Polygraphe(s) » et « Quadernos de Arte y Antrhopologia » « Economia Creativa ».
Elle a publié plusieurs chapitres d’ouvrages et articles scientifiques et elle contribue régulièrement à des revues d’art et de design ou des catalogues d’exposition. Elle collabore avec des artistes et designers  en mettant en œuvre des projets au croisement entre art et sciences sociales à forte dimension expérimentale et spéculative.

Elle prépare actuellement un ouvrage numérique sur le graphiste Pierre di Sciullo (ABM édition) et vient de publier une monographie sur le muralisme en Sardaigne ainsi qu’un ouvrage collectif sur les écritures exposées de la ville de Maputo :

- Cozzolino Francesca, Peindre pour agir. Muralisme et politique en Sardaigne, Paris, éd. Karthala, 2017.
- Cozzolino Francesca, Cumbe Cumbe, Fraenkel Béatrice, Les écritures urbaines de Maputo : lire, écrire, agir dans la rue, Maputo, éd. Alcance, 2016.
 

Partager cette page