Facebook de l'ENSAD   Viméo de l'ENSAD    Twitter de l'ENSAD   Instagram de l'Ensad

Menu

Formulaire de recherche

Junod Ponsard Nathalie

Nathalie Junod Ponsard, artiste, formée aux Beaux-Arts de Nantes et diplômée de l’Ensad Paris, crée des installations et œuvres lumineuses qui transforment les espaces et tendent à déstabiliser nos repères habituels. Elle cherche à révéler l’influence de l’environnement sur l’homme.

Descriptif

Informations

Ses installations engendrées par de multiples expérimentations invitent le public à entrer dans des lieux saturés de lumière aux longueurs d’ondes qui troublent les sens. Le visiteur est aspiré dans une immersion lumineuse et mouvante suscitant une modification physiologique de ses repères perceptifs. La lumière, ses variations chromatiques (ou longueurs d’onde) engendrent des sensations d’énergie qui varient suivant les lieux et les situations. Ses recherches l'ont amenée à explorer l'influence de la lumière sur les systèmes biologiques, à expérimenter les limites de la perception et les effets psychotropes de la lumière.
L’artiste a représenté la France en 2017 à la biennale Western China International Art Biennale en Chine ; elle a participé à de nombreuses expositions internationales : Festival de France en Inde (1989), French May à Hong Kong (1998), Biennales à Singapour, Over Here Other There  Galerie Guggenheim - Université Chapman Los Angeles (2002), 1ère Nuit Blanche (2002) à Paris, Luce di Pietra au Palais Franèse à Rome (2007), Nuit Blanche à Montréal, Décor et installations Galerie des Gobelins, Paris (2011) Festival Croisements en Chine (2014) …
Des expositions personnelles ont été présentées dans des musées nationaux comme: au Singapore Art Museum, au Centre Pompidou à Paris, au Bauhaus de Dessau (Allemagne), au musée Palazzo delle Esposizioni à Rome, à la Gaité Lyrique, et au Musée de l’Oural à Ekatérinbourg en Russie (2010), Fondation EDF (2013, Paris) et musée d’art contemporain MOCA (2014, Chengdu, Chine),  au musée Luxelakes A4 (2015, Chengdu), à l’université de Jadavpur à Calcutta (2016). Dans le cadre de la Nuit Blanche 2018 elle est invitée par le musée de la Chasse et de la Nature à Paris à créer l’oeuvre lumineuse immersive : Twilight, une errance latérale.

Elle a réalisé des œuvres permanentes et monumentales :  Crépuscule Persistant dans le cadre d’une commande publique pour le Ministère de la Culture et le CNAP sur la place Malraux à Paris et  Horizon flottant  dans le cadre d’un concours international dans le musée MACRO à Rome, pour le Mobilier National à Paris une œuvre pérenne sur la façade de la Galerie des Gobelins Etendues latérales, et  l’oeuvre lumineuse et monumentale Le dépli de la lumière (2017) circule en différé autour des façades de l’immeuble Austerlitz. Par ailleurs, des œuvres sont acquises par le Mobilier National - Manufacture des Gobelins et le Fonds National d’Art Contemporain.
En Chine, le musée MOCA et le Greenland Center 468 à Chengdu ont présenté une exposition rétrospective de son œuvre en 2014.
En 2018, l’oeuvre textile ‘Orientation spatiale paradoxale’ commandée par le Mobilier national et réalisée par la Manufacture de la Savonnerie, est installée dans le Palais de l’Elysée.

Partager cette page