Facebook ENSAD   Viméo ENSAD    Twitter ENSAD

Aux abois

Anne Bassam-Traoré, Aux abois
Grand projet, Image imprimée, 2019
Petite, j’ai vécu en Afrique de l’Ouest, dans une maison qui donnait sur la forêt tropicale. De la fenêtre de ma chambre, j’apercevais des ombres animales bouger sous les arbres et leurs cris nocturnes me terrorisaient. Quinze ans plus tard, la verdure de mon enfance a laissé place à des bâtiments industriels ; l’air est devenu irrespirable et la circulation des camions a remplacé les chants nocturnes.
  • © Mathieu Faluomi

Descriptif

Informations

En 2014, Karina, petite fille de 4 ans originaire de Sibérie, se perd dans la Taïga près de son village. Elle survivra onze jours au froid, à la faim et aux animaux sauvages grâce à son chien qui la couvre la nuit, lui creuse des abris contre les loups et met finalement les secouristes sur sa piste. L’animal domestique instaure le lien entre le monde sauvage et la civilisation.
J’ai imaginé cet univers qui mêle les paysages de mon enfance au récit de Karina. Mon travail prend la forme d’une installation immersive de grandes gravures sur linoléum ainsi que d’un album illustré destiné à un public entre 8 et 12 ans.
La forêt est un lieu très présent dans les contes lus à cet âge. Elle est le lieu de l’inconnu, celui où l’on se perd pour mieux grandir. Elle rime souvent avec danger.
Or, la petite fille de mon histoire finit par l’apprivoiser. Elle découvre la pollution et veut préserver la forêt. Elle s’y attache au point de ne plus vouloir rentrer chez elle.

Étudiant(s)
Anne Bassam-Traoré
Titre
Aux abois
Tipo
Grand projet
Secteur
Image imprimée
Année
2019