Facebook ENSAD   Viméo ENSAD    Twitter ENSAD   Instagram

Giango et Poncho

Alessandro De Marinis, Giango et Poncho
Grand projet, Photo - Vidéo, 2021
Il était une fois des jumeaux, Pon et Giango. Pon et Giango sont très différents l’un de l’autre, mais ce qui leur manque en ressemblance, se compense en union.
  • © Béryl Libault

Descriptif

Informations

Ce noyau gémellaire, né dans les années 1990, a vécu ses premières années, joyeuses et éternelles, en Italie du Sud, entre l’atmosphère nue et chaude de la plage italienne et le catéchisme stérile de leur village. Malgré les efforts de Giango, fidèle et jaloux gardien de l’intégrité gémellaire, ce couple éternel commence à donner les premiers signes de désunion. Il est attiré par la tranquille, confortable, monotone normalité hétérocentrique que Giango méprise et oppose à l’inébranlable affection gémellaire.
Giango veille à ce que cette « affaire de jumeaux » ne soit pas contaminée par l’envie et la sécheresse vitale des « sans-noyau », c’est-à-dire ceux qui n’ont pas eu le privilège de connaître l’intimité gémellaire.
Leurs règles, leurs jeux, leur langage indéchiffrable, sont constamment mis à l’épreuve par la violence et la normalité des « sans-noyau » et de la machine sociale.

Étudiant(s)
Alessandro De Marinis
Titre
Giango et Poncho
Tipo
Grand projet
Secteur
Photo - Vidéo
Année
2021