Facebook ENSAD   Viméo ENSAD    Twitter ENSAD

Interiora

Thomas Carrere, Interiora
Grand projet, Cinéma d'animation, 2019
Mon désir premier fut de lier mes lectures à la discipline de la peinture. Pour construire des compétences intellectuelles et pratique – les peintures pouvant fournit des support de dispute – tout en comprenant pourquoi je voulais obstinément peindre dans un naturalisme occidental. La réponse fut de résoudre une absence afin de pouvoir me souvenir. Cette nébuleuse d’intérêts a convergé vers une réflexion introspective cherchant à donner une image au « je » afin de mieux comprendre les enjeux de l’individualité.
  • © Thomas Carrere

Descriptif

Informations

Interiora vise à lisser les aspérités des spéculations issues des systèmes métaphysiques prétendant à l’universalisme, affirme comme postulat la prééminence de l’existence sur l’essence. Interiora propose l’épuisement de la forme d'un sujet afin de le complexifier dans sa multitude. La notion de fragment mis en avant affirme par ironie le mécanisme de sacralisation. Détruire pour mieux affirmer. Souligner les stigmates comme des ellipses en faisant des meurtrissures un non-dit proche du non finito, car tout doit être à imaginer. De par ses sculptures, Interiora invoque la rupture non pas de manière qualitative mais bien quantitative afin de faire du « je » une inquiétante étrangeté. Les fragments reconstruitstentent de présenter une manière d’ordonner l’usure pour la rendre délicate. In fine, Interiora réaffirme la primauté du travail de la main, en souhaitant faire du sensible le champ de bataille de l’existant.

Étudiant(s)
Thomas Carrere
Titre
Interiora
Tipo
Grand projet
Secteur
Cinéma d'animation
Année
2019