Facebook ENSAD   Viméo ENSAD    Twitter ENSAD

L’affaire Ophélie 1603

Sofia Kisteneva, L’affaire Ophélie 1603
Grand projet, Scénographie, 2020
Qu’est-ce qui définit un spectacle et comment remettre du jeu (game) dans le jeu (play) ? Comment créer une véritable immersion dans le spectacle et donner le pouvoir de création aux participants ?
  • © Mathieu Faluomi

Descriptif

Informations

L’affaire Ophélie 1603 est un jeu de rôle immersif fondé sur Hamlet de Shakespeare. Versatile, épique, cet Hamlet offre d’innombrables possibilités d’adaptation. Dans les interprétations courantes, on observe la souffrance d’Hamlet face à l’injustice, la trahison, les mensonges. Son drame est central, sa place largement développée dans le temps et l’action. Au contraire, le drame d’Ophélie se déroule juste à côté, mais reste quasi invisible jusqu’à la scène de sa folie. Elle meurt hors plateau, sans spectateurs, sans derniers mots. Quel est son rôle ? Qui est Ophélie ? Quels sont les évènements qui mènent ce personnage vers sa fin ? 

L’affaire Ophélie 1603 est inspiré par les grands classiques du roman policier de la fin du xixe et du début du xxe siècle : les esprits de son père, son frère, son amoureux, du roi et de la reine sont joués par des participants masqués. Le personnage du détective interroge les joueurs sur leur point de vue sur des évènements de la vie d’Ophélie. Chaque session est unique et rien ne se reproduit de la même façon.

Étudiant(s)
Sofia Kisteneva
Titre
L’affaire Ophélie 1603
Tipo
Grand projet
Secteur
Scénographie
Année
2020