Facebook ENSAD   Viméo ENSAD    Twitter ENSAD

Revisiter la terre brûlée

Maëlle Cappello, Revisiter la terre brûlée
Grand projet, Design objet, 2020
Tout commence ici, au début de la journée, devant mon petit déjeuner. J’ai senti l’odeur de mon café brûlant, caressé la rugosité colorée de ma clémentine, observé la lisse fragilité de mon œuf à la coque, écouté le tintement de tous ces contenants de terre cuite.
  • © Béryl Libault

Descriptif

Informations

Car c’est de là que tout cela vient. De la terre. Celle que nous habitons et que nous détruisons, celle qui nous nourrit, celle que le céramiste modèle et façonne.
D’ici, je me suis lancée dans trois pistes de recherche: dentelle de détritus, couleur de rebut, nourriture bien repue.
La terre produit notre alimentation, comment l’aider en la nourrissant à notre tour ?
Nous ne consommons pas tout d’un aliment : que faire des restes ?
La terre est un matériau utilisé depuis plusieurs siècles pour produire les objets du quotidien ; comment déterrer les savoir-faire ancestraux pour les réintégrer dans notre monde contemporain ?

Étudiant(s)
Maëlle Cappello
Titre
Revisiter la terre brûlée
Tipo
Grand projet
Secteur
Design objet
Année
2020