Facebook ENSAD   Viméo ENSAD    Twitter ENSAD   Instagram

Trois heures après l'ombre

Maud Hannart, Trois heures après l'ombre
Grand projet, Design textile et matière, 2014
Dix instants de lumières, de graphismes et de textures émergent du paysage maritime
  • © Laurence Sudre
  • © Laurence Sudre
  • © Laurence Sudre
  • © Laurence Sudre
  • © Laurence Sudre
  • © Laurence Sudre
  • © Laurence Sudre

Descriptif

Informations

Ce projet, pensé comme une installation et destiné à l'habitat, a pour point de départ l'observation d'une plage du Cotentin. Au fur et à mesure que les lumières changent, que la nuit se retire, les couleurs se nuancent, s'affirment puis s'effacent. J'ai cherché à étudier ces couleurs inconstantes, heure par heure, par la photographie et le dessin. Dans un deuxième temps, j'ai créé dix dégradés colorés, allant de 3h, temps nocturne, à 12h, temps de l'éblouissement, et qui sont devenus le scénario de ma collection. Chaque dégradé correspond à une création textile. Sur ces textiles on retrouve trois graphismes principaux, inspirés par les lignes et les effets du paysage marin, que j'ai traduits essentiellement en impression, tissage et broderie, afin de mettre en relief différentes valeurs d'opacité, de brillance, de matité, de réflexion, de transparence, selon une progression de la nuit vers le jour.

Mes textiles pourraient former un ensemble de stores, rideaux ou cloisons, supports à définir selon leur rapport à la lumière et leur utilisation. Pensés individuellement, on peut les imaginer dans un intérieur habité, qui évoluerait avec les occupants, au fil des heures, des lumières, des saisons. Placés ensemble dans un espace, ils se répondent et ouvrent à une dimension artistique et contemplative. Je souhaite que ma collection fasse entrer dans une expérience visuelle et tactile.

 

 

Étudiant(s)
Maud Hannart
Titre
Trois heures après l'ombre
Tipo
Grand projet
Secteur
Design textile et matière
Année
2014