Facebook de l'ENSAD   Viméo de l'ENSAD    Twitter de l'ENSAD   Instagram de l'Ensad

Menu

Formulaire de recherche

730''

Julie Obadia, 730''
Grand projet, Art-Espace, 2015
730’’ est une installation composée de 9 entités autonomes qui prennent la forme de projections vidéo.
  • © EnsAD / Mathieu Faluomi
  • © EnsAD / Mathieu Faluomi
  • © EnsAD / Mathieu Faluomi
  • © EnsAD / Mathieu Faluomi
  • © EnsAD / Mathieu Faluomi
  • © EnsAD / Mathieu Faluomi
  • © EnsAD / Mathieu Faluomi
  • © EnsAD / Mathieu Faluomi

Descriptif

Informations

Chaque vidéo est une capsule temporelle qui se déploie dans l’espace, s’étend vers nous, s’investit dans les aspérités de nos murs, se reflète sur notre sol.

Bien qu’elles soient indépendantes les unes des autres, elles forment un ensemble et se jouent à l’unisson, en harmonie, et selon une partition.

Un socle commun les réunit : la norme. Seconde, minute, centimètre, mètre, aplomb et horizon, solfège, et ce sol sur lequel nous marchons.
C'est aussi ce qui les ramène vers nous, ce qui fait écho au monde.Ces normes sont le point de départ d’un vocabulaire qui me sert à mesurer, quantifier ou retranscrire ces fragments du monde afin de tenter d’en garder l’essence, et à naviguer aux limites entre le temps mesuré et le temps ressenti, vécu.

Capturées au fil d’expérimentations d’espace, de lumière, de rythme, de corps, de gestes ou de petits rituels cycliques, puis isolées, mes vidéos sont soit le résultat d’une action qui a été paramétrée et répétée jusqu’à obtenir le bon timing, soit la trace d’une découverte sensible
du bon moment déjà tel qu’il est, et dont les paramètres sont calculés ensuite. Ainsi, je cherche empiriquement le kaïros (coïncidence, lieu de rencontre qui crée l’occasion) où tout «tombe juste», où le petit miracle fugace, même infime, surgit au milieu d’une contemplation calme, entre immersion et distanciation.

Lorsque j’ai trouvé l’un de ces fragments temporels, pour le garder et le regarder plus longtemps, j’opère à des distortions du temps pour ne rien perdre de l’action tout en la dissolvant dans la durée. Tous ces tableaux vivants obéissent à un rythme unique, la boucle. Elle est comme une ligne infinie (730 secondes à l’infini) composée de segments, les 9 capsules. Par définition sans début et sans fin, elle donne du temps à l’espace et au regard. Avoir du temps, c’est avoir de l’espace.

Longtemps - est-ce la même chose pour tout le monde ?

Étudiant(s)
Julie Obadia
Titre
730''
Type
Grand projet
Secteur
Art-Espace
Année
2015