Facebook de l'ENSAD   Viméo de l'ENSAD    Twitter de l'ENSAD   Instagram de l'Ensad

Menu

Formulaire de recherche

Artefact

Julia Bourel, Artefact
Grand projet, Design textile et matière, 2014
Ce projet destiné à une collection de textiles et matériaux pour l'habitat s'inspire de deux mondes habituellement opposés, celui des matières naturelles travaillées par les éléments et celui des matières industrielles travaillées par la machine. D'un côté des matière texturées, aléatoires, de l'autre, des matières froides, aseptisées.
  • © Laurence Sudre
  • © Laurence Sudre
  • © Laurence Sudre
  • © Laurence Sudre
  • © Laurence Sudre
  • © Laurence Sudre
  • © Laurence Sudre
  • © Laurence Sudre
  • © Laurence Sudre
  • © Laurence Sudre

Descriptif

Informations

Il s'agit de se réapproprier avec la main les méthodes de transformation propres au monde industriel afin d'apporter aux matériaux la sensibilité et le raffinement  dont ils sont souvent dépourvus lorsqu'ils sont réalisés en grande série.

Les matériaux développés dans cette collection tels que le bois, la porcelaine, le lin, sont travaillés dans des procédés industriels mécaniques mais laissent place à l'aléatoire des textures et de leur agencement.

La collection se découpe en deux parties : les matériaux industriels sédimentées qui s'intéressent à la formation de la matière en passant de formes basiques à des formes complexes, rendues vivantes par un jeu d'intéractions. Les matériaux industriels érodés qui s'intéressent à l'altération de la matière en passant de formes standardisées à des formes plus aléatoires, matiérées, rendues vivantes par les jeux de textures brûlées au laser, gravées, révélant les qualités des matériaux employés.

Cette « poétique industrielle » met en avant le besoin dans l'habitat d'un monde plus sensible qui nous relie aux forces élémentaires de la nature, indispensables à notre équilibre.

 

Étudiant(s)
Julia Bourel
Titre
Artefact
Type
Grand projet
Secteur
Design textile et matière
Année
2014