Facebook de l'ENSAD   Viméo de l'ENSAD    Twitter de l'ENSAD   Instagram de l'Ensad

Menu

Formulaire de recherche

Les bains Vinay

Julie Bonnet, Les bains Vinay
Grand projet, Architecture intérieure, 2018
Il y a des années, des amies passionnées d’exploration urbaine m’avaient parlé de l’ancienne laiterie Vinay, me racontant que le lieu était situé le long de la Sarthe, dans une petite commune de l’agglomération du Mans. La laiterie Vinay était composée d’un magnifique parc, de cinq bâtiments, et d’un moulin datant du XVe siècle. La grille d’entrée métallique, les murs surmontés de fils barbelés, faisaient de ce site une vraie forteresse. Cela leur avait d’autant plus donné envie de le découvrir. Ils m’avaient d’ailleurs donné une photo¹.
  • © Amélie Canon

Descriptif

Informations

De passage dans la région pour voir mon grand-père, j’ai donc voulu aller voir de plus près l’ancienne laiterie. J’ai remarqué que les grilles avaient été remplacées par un beau portail en bois qui était ouvert ce jour-là. Par la suite, mon grand-père m’a dit qu’il n’avait jamais vu la laiterie Vinay accessible depuis plus de 70 ans. En m’approchant, j’ai remarqué l’écriteau « Bains Vinay, espace de bains publics ». J’ai été intriguée car lorsque j’ai pénétré dans le parc, le temps semblait toujours y être figé. Les grandes herbes et les bâtiments abandonnés semblaient encore en friche. C’est alors que quelque chose a attiré mon attention. J’ai discerné des mouvements derrière la façade du plus grand des bâtiments. Celle-ci semblait être animée par des silhouettes. Des baigneurs je suppose...
Je me suis alors dirigée vers l’accueil, au pied de ce bâtiment. Dès l’entrée, on pouvait apercevoir une piscine et entendre le bruit de l’eau contre ses parois. J’ai été saisie par la luminosité de la grande nef la surplombant et totalement ouverte sur l’extérieur. J’avais la sensation étrange que le parc se prolongeait dans cette nef grâce aux reflets dans l’eau. Des personnes sur les transats profitaient de la lumière entrant par de grandes ouvertures, et des baigneurs fermaient les yeux, se laissant flotter.
À ma droite, proche de l’escalier, une signalétique indiquait « 2ème étage Restaurant Vinay / Solarium ». J’ai donc décidé de monter. La vue d’ensemble depuis l’étagem’a donné envie de revenir, cette fois-ci avec mon maillot de bain, et pourquoi pas de pique-niquer afin de profiter du parc.

Étudiant(s)
Julie Bonnet
Titre
Les bains Vinay
Type
Grand projet
Secteur
Architecture intérieure
Année
2018