Facebook de l'ENSAD   Viméo de l'ENSAD    Twitter de l'ENSAD   Instagram de l'Ensad

Menu

Formulaire de recherche

CHANTIER

Loraine Motti, CHANTIER
Grand projet, Architecture intérieure, 2014
Depuis quelque temps je me me suis penchée sur la question de l’architecture de terre. De mes recherches et de ma pratique, j’ai tiré cette conclusion globale: la construction en terre relève un défi technique qui va toujours dans le sens de l’écologie et bouscule la question programmatique de par sa nature pratique.
  • Le chantier © D.R
  • la salle polyvente, éclaté © D.R
  • La salle polyvalente, maquette © D.R
  • Plan Rhizome 1 : développement du chantier © D.R
  • Plan rhizome 2 : développement du chantier © D.R
  • axonométrie © D.R
  • installation de la maquette © D.R
  • Croquis du concept : une base d'accueil, la salle polyvalente © D.R

Descriptif

Informations

J’ai cherché comment une construction sortie de terre pourrait mener à une architecture qui deviendrait le fruit d’une expérience collective, passant les utilisateurs au rang d'acteurs, inventant et transformant le lieu indéfiniment, pour recréer un lien créatif avec l'espace. Ainsi, il serait possible d’apprendre en vivant le lieu, ou plutôt en le transformant pour le vivre. Mon grand projet est un lieu d’apprentissage collectif dont les limites ne sont pas déterminées, un lieu «écologique» en son sens premier, rapport triangulaire entre les individus, leur activité et l’environnement de ces activités. Il rassemble des personnes désireuses d’apprendre l’ écoconstruction, qui utiliseront les moyens directs qui leur sont donnés : la terre, base matérielle abondante, et les matériaux recyclables alentour, qui favoriseront un mélange technique pédagogique. Cette école évolutive se construira au fur-et-à-mesure des acquis de ses élèves, de coeur avec les enseignants. La terre sera aussi une base pour l’expression : malléable, elle permet une application sociale et personnelle. Mon rôle en tant que concepteur sera d’amorcer le processus de construction, en dessinant une base fonctionnelle au projet. Enfin, pour restituer l’évolution du grand chantier, j’imaginerais plusieurs scénarios formels et organisationnels représentant leur évolution, pour retranscrire cette liberté constructive et artistique, tel un rhizome se développant à travers le site.

Étudiant(s)
Loraine Motti
Titre
CHANTIER
Type
Grand projet
Secteur
Architecture intérieure
Année
2014