Facebook de l'ENSAD   Viméo de l'ENSAD    Twitter de l'ENSAD   Instagram de l'Ensad

Menu

Formulaire de recherche

( i n ) v i s i b l e

Louise Lemière , ( i n ) v i s i b l e
Grand projet, Image imprimée, 2014
Réaliser un livre d’images sur l’invisible, quel paradoxe.
  • © Laurence Sudre
  • © Laurence Sudre
  • © Laurence Sudre
  • © Laurence Sudre
  • © Laurence Sudre
  • © Laurence Sudre
  • © Laurence Sudre
  • © Laurence Sudre

Descriptif

Informations

Un livre de pages blanches aurait été un brin répétitif, ainsi, pour contourner cette impossibilité à aborder frontalement l’invisible, le travail réalisé s’attache à en explorer ses contours, ses frontières, ses rapports avec d’autres acteurs majeurs du domaine de la perception tels que l’ombre et la lumière. Que se passe t-il au sein de cette imperceptible frontière colorée où se côtoient l’ombre et la lumière ? En quoi le monde des ombres semble-il s’apparenter à celui de l’invisible ? L’invisible est-il absence ou présence ? Valeur relative ou absolue ? Avons-nous la possibilité de nous affranchir de cette frontière donnée entre le visible et l’invisible ? Au terme de mes études, j’ai appris que notre oeil était, avant nos mains, le meilleur outil de notre travail. C’est davantage notre regard que nous avons appris à ajuster, développer, affiner. Questionner l’invisible c’est questionner les limites de notre perception, de notre regard. C’est se demander : jusqu’où peut-on voir ?

Étudiant(s)
Louise Lemière
Titre
( i n ) v i s i b l e
Type
Grand projet
Secteur
Image imprimée
Année
2014