Facebook   Viméo     Twitter   Instagram

Menu

Formulaire de recherche

L’Arbre, le singe et l’oiseau

Louis COIFFARD DULAC, L’Arbre, le singe et l’oiseau
Grand projet, Cinéma d'animation, 2022
Le film prend place dans un projet plastique plus vaste, et son visionnage sera complété, lors de la soutenance, par une exposition des marionnettes et de certains éléments du décor.
  • D.R

Descriptif

Informations

Le scénario est tiré d’une histoire vraie, que j’ai adaptée sous forme de fable. C’est l’histoire d’un jeune singe qui échoue sur une île et découvre un peuple d’oiseaux majestueux.
Ce peuple natif vie dans les branches d’un arbre gigantesque, pillier centrale de l’ile. Un de ces oiseaux, plus curieux que les autres, vient à la rencontre de cet étranger perdu et l’emmène gravir son monde…
Le film parle de la découverte de l’autre, du désir de rapprochement malgré les différences, de la peur et de la soif de curiosité que véhicule l’inconnu. Ce rapprochement suppose une forme de réciprocité : ce singe va pouvoir s’intégrer parce qu’un oiseau a fait mouvement vers lui. De la même manière, l’oiseau adopte le singe parce que ce dernier est venu à sa rencontre.

Cette rencontre est aussi celle d’un nouveau milieu : le singe découvre un nouvel environnement, s’y adapte comme il peut et construit son habitation comme il se reconstruit lui-même.
Dans cette construction de soi et du rapport à l’autre, il y a un aspect « bricolage » qui me plaît beaucoup et qui se retrouve volontairement dans la réalisation du film et les techniques utilisées.
Ce qui m’attire dans la stop motion, c’est le goût de la matière, de son façonnage et la façon dont des matériaux parfois très triviaux peuvent prendre vie et amener le regard à accepter et croire qu’une bâche puisse être un océan, qu’un arbre puisse être fait de plâtre et de filasse ou qu’un fond peint ait la profondeur de l’horizon.

Étudiant(s)
Louis COIFFARD DULAC
Titre
L’Arbre, le singe et l’oiseau
Type
Grand projet
Secteur
Cinéma d'animation
Année
2022