Facebook de l'ENSAD   Viméo de l'ENSAD    Twitter de l'ENSAD   Instagram de l'Ensad

Menu

Formulaire de recherche

L'Illusion Retrouvée

Juliette Mancini, L'Illusion Retrouvée
Grand projet, Design graphique - Multimédia, 2013
Avec l’avènement du numérique et la facilité d’accès aux machines d’impression, quel avenir se dessine pour le livre ? Un graphiste peut-il se positionner comme éditeur de littérature ?
  • Installation de lecture pour (-). © EnsAD / L.SUDRE
  • L'histoire se lit, se regarde, s'écoute, entre papier et numérique. © EnsAD / L.SUDRE
  • L'histoire se lit, se regarde, s'écoute, entre papier et numérique. © EnsAD / L.SUDRE
  • Affiche auto-imprimée © EnsAD / L.SUDRE
  • L'histoire se lit, se regarde, s'écoute, entre papier et numérique. © EnsAD / L.SUDRE
  • Quand cette affiche (louange à la nature) est placée à la lumière, des voix s'échappent de la lampe © EnsAD / L.SUDRE

Descriptif

Informations

En France, la nouvelle est considérée comme un sous-roman, généralement écrit par un jeune auteur qui n’a pas encore réussi à pondre un bouquin de trois cents pages par manque d’expérience, d’ambition et/ou d’intelligence.
D'un point de vue éditorial, elle souffre du peu de place qu’elle occupe (d’une demi-page à une vingtaine de pages), et existe difficilement extraite d’un recueil. Cependant elle détient un potentiel narratif vaste qu’il peut être intéressant de montrer ou de mettre en scène.
Cette année a été l’occasion de monter une maison de microédition et d’expérimenter différents scénarii éditoriaux, autour de la diffusion et production de textes, et de l’expérience de lecture qu’ils proposent. Cela m’a permis d’aboutir à un modèle d’édition plurimédial entre web, papier et installation dont la première publication s’intitule (-), de Théo Robine-Langlois.

Étudiant(s)
Juliette Mancini
Titre
L'Illusion Retrouvée
Type
Grand projet
Secteur
Design graphique - Multimédia
Année
2013