Facebook de l'ENSAD   Viméo de l'ENSAD    Twitter de l'ENSAD   Instagram de l'Ensad

Menu

Formulaire de recherche

Les Possédé.e.s

Marion Dossikian, Anne-Victoire Soury, Les Possédé.e.s
Grand projet, Scénographie, 2017
«… Dépourvu des barrières normales qui protègent l’inhibition, privé des frontières normales du soi fixées par l’organisme, l’ego du tourettien* est sujet à un bombardement sans fin. Il se trouve assailli et séduit par des impulsions à la fois internes et externes, lesquelles sont organiques et convulsives…»
  • © EnsAD / Camille Gharbi

Descriptif

Informations

C’est en découvrant L’homme qui prenait sa femme pour un chapeau, de Oliver Sacks, que nous nous sommes questionnées sur les difficultés du rapport à soi et à l’autre, complexifiés par la maladie.
Le chapitre consacré au syndrome Gilles de la Tourette, maladie rare et assez méconnue, se caractérisant surtout par la présence de tics contre lesquels le malade doit lutter quotidiennement nous a tout particulièrement touchées.
Nous proposons donc un dispositif immersif et sensible représentant une partie du mécanisme de ce trouble neurologique, et invitons le visiteur à une exploration de notre interprétation des phénomènes associés à la maladie: de la phase prémonitoire indiquant le début d’une crise, en passant par la période de résistance à la pathologie ; de l’épisode de "possession", apogée des tics, au temps du soulagement qui clôt le parcours.
Au delà de l’imagerie que nous nous faisons du syndrome, nous avons voulu retranscrire l’expérience intérieure du malade, son combat contre lui-même, ambivalence d’un lâcher-prise autant redouté qu’espéré.
Enfin, cette expérience sensible évoque l’angoisse d’un corps ou d’un esprit que l’on ne maîtrise plus, trouble aussi particulier qu’étrange dans lequel, pourtant, chacun semble se reconnaître...

Étudiant(s)
Marion Dossikian, Anne-Victoire Soury
Titre
Les Possédé.e.s
Type
Grand projet
Secteur
Scénographie
Année
2017