Facebook de l'ENSAD   Viméo de l'ENSAD    Twitter de l'ENSAD   Instagram de l'Ensad

Menu

Formulaire de recherche

Quand le fleuve se tait

Lucas Malbrun, Quand le fleuve se tait
Grand projet, Cinéma d'animation, 2015
Un vieil homme survit, isolé du monde, sur une île artificielle perdue au milieu d’un large fleuve. Cette île étrange est en perpétuelle métamorphose, se transformant au gré de ce que lui offre et lui reprend le fleuve. Si l’île permet au vieil homme de subsister, elle représente également une sorte de malédiction. Vivant dans le péril permanent de la disparition de son refuge, le vieil homme répète inlassablement les mêmes gestes : il accumule des objets que le courant lui apporte pour mieux les lui enlever. Cependant, un beau jour, le fleuve s’arrête de couler. Cet incident va marquer un bouleversement dans la routine du vieil homme.
  • D.R
  • D.R
  • D.R
  • D.R
  • D.R
  • D.R
  • D.R

Descriptif

Informations

Le film est construit autour du thème de la dualité : l ‘homme et la nature, le corps et l'esprit, la conscience et l’inconscient, la vie et la mort. Le fleuve est au centre de ces différentes interactions tant d’un point de vue narratif que visuel. Il est à la fois l’adjuvant et l’opposant du vieil homme, l’élément perturbateur et une solution à son aliénation. D’un point de vue esthétique, il permet d’évoquer les problématiques du sujet et de son reflet, de la surface et de la profondeur, du montré et du caché.

Dans la première partie du film, le personnage, aliéné par ses tâches répétitives, est comme dénué d’intériorité. C’est l’arrêt soudain du fleuve qui va permettre un glissement vers l’intériorité du personnage.

« Quand le fleuve se tait » est un court-métrage de cinq minutes réalisé en marionnettes et dessin animé.
 

Étudiant(s)
Lucas Malbrun
Titre
Quand le fleuve se tait
Type
Grand projet
Secteur
Cinéma d'animation
Année
2015
Voir aussi