Facebook de l'ENSAD   Viméo de l'ENSAD    Twitter de l'ENSAD   Instagram de l'Ensad

Menu

Formulaire de recherche

Suggestion(s) de présentation

Florian Pentsch, Suggestion(s) de présentation
Grand projet, Design graphique - Multimédia, 2015
L’immense majorité des images qui nous entourent sont des signes du commerce qui, comme des agents actifs, œuvrent au service de la sur-consommation. Du biscuit nappé au fard à paupières. Du sac en croco au jambon cuit à l’os.
  • Florian Pentsch © EnsAD / Marie Genin
  • Florian Pentsch © EnsAD / Marie Genin
  • Florian Pentsch © EnsAD / Marie Genin
  • Florian Pentsch © EnsAD / Marie Genin
  • Florian Pentsch © EnsAD / Marie Genin
  •  Florian Pentsch © EnsAD / Marie Genin

Descriptif

Informations

L’ensemble des outils et des techniques «magiques» de création, d’impression et de diffusion, qui donnent corps, relaient et in fine permettent aux images commerciales d’exister, forme une grande fabrique du faux. De la prise de vue à l’effet Photoshop. De la quadri, hexa ou septichromie au rétroéclairage des sucettes JCDecaux.

Ces manifestations imposent un décor fait de pièges optiques et de surfaces séduisantes. Pour mieux tromper, l’image s’extrait du plan et usurpe, surjoue, voire «gonfle» les qualités organoleptiques de l’objet qu’elle re-présente, en se couvrant d’artifices. Une recette que l’on retrouve dans la composition des aliments industriels, dont l’ajout d’additifs est destiné à doper les propriétés gustatives, mais aussi tactiles, olfactives et visuelles.

Matière à voir comme à goûter. Images fabriquées pour produits transformés. Suggestion(s) absorbe les codes de présentation de l’industrie agro-alimentaire, pour en digérer la stratégie et proposer une critique des images par l’assemblage.
Le dispositif tente de fixer la zone trouble où le produit réel (la matière vulgaire), sa présentation commerciale (l’hyperimage sublime et maquillée) et la représentation mentale que s’en fait le consommateur (le mirage, la vision fantasmée ou l’image fantôme) se rencontrent, afin d’en éclairer les écarts et les absurdités, en questionner les limites ambiguës.

Dans quelle mesure l’image devient-elle un produit et le produit une image ? Que cherchons-nous à nous procurer et que consomme-t-on vraiment ? Le produit est-il contraint à n’être qu’une version diminuée de sa propre présentation ? L’image est-elle une marchandise comme les autres? L’acte de design est-il une présentation en soi ?

Techniques et matériaux: posters, plexiglas, tubes fluorescents, projecteurs, ruban adhésif, papier aluminium, chocolat, os à ronger, génoises, cookies, peinture aérosol, arômes, fruits naturels et artificiels.

Étudiant(s)
Florian Pentsch
Titre
Suggestion(s) de présentation
Type
Grand projet
Secteur
Design graphique - Multimédia
Année
2015