Facebook de l'ENSAD   Viméo de l'ENSAD    Twitter de l'ENSAD   Instagram de l'Ensad

Menu

Formulaire de recherche

A toutes les histoires d’amour qui n’ont jamais eu lieu

Ji Min Park, A toutes les histoires d’amour qui n’ont jamais eu lieu
Grand projet, Art-Espace, 2015
Que se passe-t-il lorsque je désire tant une chose et que je n’arrive jamais à l’atteindre ? Le sentiment de désir, l’objet du désir et l’image que je me fais de cet objet de désir sont présents et bien réels. Cependant un écart se crée de plus en plus entre l’objet de satisfaction et notre attente. C’est là que le désir naît.
  • © EnsAD / Mathieu Faluomi
  • © EnsAD / Mathieu Faluomi
  • © EnsAD / Mathieu Faluomi
  • © EnsAD / Mathieu Faluomi
  • © EnsAD / Mathieu Faluomi
  • © EnsAD / Mathieu Faluomi
  • © EnsAD / Mathieu Faluomi
  • © EnsAD / Mathieu Faluomi
  • © EnsAD / Mathieu Faluomi

Descriptif

Informations

L’objet du désir témoigne à la fois d’une présence et d’une absence car nous ne désirons que ce dont nous manquons.

Je cours éternellement après lui sans jamais pouvoir le saisir. Le manque qui se crée alors n’est jamais entièrement comblé car le désir n’est plus dès l’instant même où ce manque qui le qualifie est satisfait. Je me sens donc obligée de ne jamais arrêter ma course.

Mon projet narre des histoires d’amour qui n’ont jamais eu lieu. L’amour devient alors ici mon objet de désir vers lequel je tends mais auquel je n’accède jamais. Ce sont des histoires que j’ai tant voulues, tant rêvées, fantasmées mais qui ne sont jamais pleinement réalisées.

Parfois je me tourne vers le passé en tentant de réactiver une émotion passée. Revivre à l’infinie la “première fois”. En vain. Je souffre alors de frustration et d’insatisfaction. J’ai l’impression de toucher le but mais il s’évapore dès que je m’approche de trop près.
Jamais satisfaite, je repars éternellement à la recherche de l’amour.

Étudiant(s)
Ji Min Park
Titre
A toutes les histoires d’amour qui n’ont jamais eu lieu
Type
Grand projet
Secteur
Art-Espace
Année
2015