Facebook de l'ENSAD   Viméo de l'ENSAD    Twitter de l'ENSAD   Instagram de l'Ensad

Menu

Formulaire de recherche

Voir l'invisible

Thomas Lelouch, Voir l'invisible
Grand projet, Cinéma d'animation, 2015
Je parle pour les gens habitués à trouver de la sagesse dans la feuille qui tombe, des problèmes gigantesques dans la fumée qui s’élève, des théories dans les vibrations de la lumière, de la pensée dans les marbres, et le plus horrible des mouvements dans l’immobilité. Je me place au point précis où la science touche à la folie, et je ne puis mettre de garde-fous. H. de Balzac, Théorie de la démarche (1833), p. 27 L’auteur a rendu l’air visible au moyen de fumées ou de vapeurs de phosphore, il y a là une méthode pour voir l’invisible qui me séduit beaucoup. E. J. Marey
  • D.R
  • D.R
  • D.R
  • D.R
  • D.R

Descriptif

Informations

Mon diplôme d’animation ne se présente pas comme un film traditionnel. Il prend la forme de deux installations dans lesquelles un ensemble de sculptures utilisent toutefois des procédés cinématographiques.
Dans la première, je travaille sans écran à proprement parler, sans caméra et sans projection. La seconde tente de repenser la place de l’écran en utilisant cette fois la vidéo-projection mais en essayant de lui donner corps.

J’ai comme ambition de voir l’invisible, de dévoiler l’impossible, et ces sculptures, ces formes me le permettent. L’œil devient cellule, le stroboscope obturateur, et les sculptures écran.
Le travail de Jules Etienne Marey a été pour moi fondateur tant ses problématiques me touchent. Je me détache de son travail car mes ambitions ne sont pas scientifiques, je ne cherche pas la vérité mais une vraisemblance fantastique.

En parallèle, je crée des images qu’il serait impossible de capter à l’œil nu. Je joue avec la lumière et ses réflexions, sa matière, j’essaye de lui donner corps.
Mes animations relatent le voyage de la lumière dans l’œil, lui qui nous permet de voir mais qu’on ne voit pas, car seule la lumière connaît les entrailles de nos yeux.

Sculptures en plâtre ; mécanismes en acier, laiton, cuivre ; PMMA, polystyrène « mapping » d’animations stop motion.

Étudiant(s)
Thomas Lelouch
Titre
Voir l'invisible
Type
Grand projet
Secteur
Cinéma d'animation
Année
2015