Facebook ENSAD   Viméo ENSAD    Twitter ENSAD

Signature de la première Chaire "arts & sciences" en Europe

Manifestations, 27 septiembre 2017
L'École polytechnique, l'EnsAD et la Fondation Daniel et Nina Carasso s'associent pour créer la première Chaire européenne « arts & sciences ». Cette Chaire fonctionnera comme espace de recherche, de formation et de médiation mais aussi comme lieu ressource pour les multiples initiatives qui émergent au niveau international.
  • Signature de la première Chaire "arts & sciences" en Europe Signature de la première Chaire "arts & sciences" en Europe © EnsAD / Mathieu Faluomi
  • Signature de la première Chaire "arts & sciences" en Europe Signature de la première Chaire "arts & sciences" en Europe © EnsAD / Mathieu Faluomi
  • Signature de la première Chaire "arts & sciences" en Europe Signature de la première Chaire "arts & sciences" en Europe © EnsAD / Mathieu Faluomi
  • Signature de la première Chaire "arts & sciences" en Europe Signature de la première Chaire "arts & sciences" en Europe © EnsAD / Mathieu Faluomi
  • Signature de la première Chaire "arts & sciences" en Europe Signature de la première Chaire "arts & sciences" en Europe © EnsAD / Mathieu Faluomi
  • Signature de la première Chaire "arts & sciences" en Europe Signature de la première Chaire "arts & sciences" en Europe © EnsAD / Mathieu Faluomi

Descriptif

Informations

La convention a été signée le 27 septembre à l'Institut Pasteur par Marc Partouche, directeur de l'EnsAD, Marina Nahmias, présidente de la fondation Daniel et Nina Carasso, Edouard Husson, Vice président de Paris Sciences & Lettres (PSL) et Jean-Bernard Lartigue, Délégué général de la Fondation de l'École polytechnique. Un signataire hors norme était à leur côté, un robot agissant au nom de Jacques Biot, président de l'Ecole polytechnique, ne pouvant être présent. Une "performance artistique" qui symbolise "la volonté de la Chaire d'engager le public dans l'exploration sensible du devenir du monde".

À l'occasion de la signature, artistes et scientifiques - Helen Evans, Lia Giraud, Jens Hauser, Roger Malina, Jean-Marc Chomaz et Samuel Bianchini, Jeanne Vicerial - ont pu exposer leurs visions du domaine arts & sciences avant de passer la main au robot qui a officialisé ce dialogue par une signature inédite : une performance originale interrogeant les enjeux de notre temps, symbole de la volonté de la chaire d’engager le public dans l’exploration sensible du devenir du monde par un projet à la confluence de l’innovation technologique, la recherche, l’intelligence collective et l’expression artistique contemporaine.

Les 2 et 3 février 2018, la Chaire « arts & sciences» organisera son premier évènement grand public : Nous ne sommes pas le nombre que nous croyons être, à la Cité internationale des Arts à Paris.