Facebook ENSAD   Viméo ENSAD    Twitter ENSAD

Ville récréative

Pauline Grethen, Ville récréative
Grand projet, Design graphique - Multimédia, 2016
On se prend parfois à rêver d’une ville plus hospitalière qui serait un lieu d’expression pour tous. Avec tristesse, j’ai compris en grandissant que l’aménagement de l’espace public encadre et conditionne les usages que nous en avons. Dans une ville conçue selon la sectorisation de ses activités, le jeu, le sport et les loisirs sont repoussés à l’extérieur de nos parcours quotidiens. Eux-mêmes sont définis par des règles précises : codes et symboles, chartes graphiques, couleurs, matériaux, mais aussi impératifs de sécurité forment le carcan de ces terrains d’expression du corps. Est-il possible de profiter de parcs encadrés par des horaires et de nous émanciper sur ces terrains normés ? De manifester sur des places toujours contrôlées ou peindre sur les seuls murs autorisés ?
  • © Christian Mamoun
  • © Christian Mamoun
  • © Christian Mamoun
  • © Christian Mamoun
  • © Christian Mamoun
  • © Christian Mamoun
  • © Christian Mamoun
  • © Christian Mamoun
  • © Christian Mamoun
  • © Christian Mamoun
  • © Christian Mamoun
  • © Christian Mamoun

Descriptif

Informations

Aspirant à vivre dans une ville moins figée et poussée par une volonté plus grande de liberté, je me suis imaginée exploiter toutes les potentialités de notre espace public : faire d’ici un ailleurs, faire de l’espace une aire de jeu totale et de plaisir quotidien. Animée par une volonté de conquête urbaine, le projet de mon diplôme est d’imaginer un outil qui donnerait envie aux citadins de s’approprier la rue en développant des moyens d’action, et qui dans le même sens, réimplanteraient des espaces de liberté. Un dispositif graphique et citoyen, qui une fois dans nos mains, nous permettrait d’être plus qu’un simple utilisateur : un créateur de ce qui nous anime, ouvert sur l’espace. Tout le mobilier urbain mis à disposition pour s’amuser est conçu dans le respect de normes de sécurité. L’outil que je cherche à développer bénéficiera, à l’inverse, de notre responsabilité propre. Cela sera au service de notre imagination et nous laissera intervenir selon notre libre-arbitre dans la rue (...)

Étudiant(s)
Pauline Grethen
Titre
Ville récréative
Tipo
Grand projet
Secteur
Design graphique - Multimédia
Année
2016