Facebook   Viméo    Twitter

Menu

Search form

Insertion professionnelle

La formation de l’École nationale supérieure des Arts Décoratifs a pour objectif de faciliter l’insertion professionnelle de ses diplômés. Tout au long de leur parcours, l’École s’efforce d’encourager et de promouvoir leurs compétences et la singularité de leurs talents.

Descriptif

Informations

Diverses manifestations sont ainsi organisées : chaque année, fin janvier, les Portes ouvertes de l’École attirent, en 2 jours, 10 000 personnes. Des expositions spécifiques présentent également, en France et à l’étranger, les Grands projets des étudiants réalisés pour leur diplôme.
Ainsi, en 2012, à Paris au CENTQUATRE, à Milan et à Pantin dans le cadre des Designer’s Days, à Helsinki à l’occasion de Helsinki "Capitale mondiale du design"…Des projections des films d’animation des diplômés ont également eu lieu à l’École et au studio des Ursulines.

 

Trois ans après leur sortie de l’École, 90% des diplômés de l’École exercent une activité professionnelle correspondant à leur qualification.

 

Auto-entrepreneurs ou employés dans une entreprise, les diplômés de l’École s’insèrent dans les métiers de l’image, de l’espace et de l’objet :

  • directeur artistique pour l’édition (catalogues d’exposition, livres d’art, livres pour la jeunesse, etc.) ;
  • designer graphique (signalétique, mise en forme éditoriale, identité visuelle, multimédia) ;
  • réalisateurs de clips vidéo, de jeux vidéo, de films d’animation, de fiction, de documentaire, pour la télévision, le cinéma;
  • photographe, vidéaste, prises de vue, installations, post production (montage, mixage, étalonnage);
  • illustrateur pour la presse, l’édition, la publicité (livre d’enfant, bande dessinée, affiches) ;
  • architecte d’intérieur (aménagement d’espaces privés ou publics) ;
  • scénographe, (théâtre, opéra, cinéma, expositions, événements) ;
  • designer d’objet (conception et réalisation d’objets usuels ou de luxe, pour l’ameublement, l’habitat, la collectivité, conditionnement) ;
  • designer industriel (sport, grande distribution, secteur automobile…) ;
  • designer textile (ameublement, habillement) ;
  • designer de mode (prêt-à-porter, haute couture) ;
  • designer d’accessoires ;
  • artiste plasticien (installations, sculptures, marché de l’art…);

L’École entretient des liens étroits avec l’ensemble des sphères professionnelles correspondant à ses 10 secteurs de formation.