Facebook   Viméo    Twitter

EnsadLab

Les débats suscités par les différents classements mondiaux des établissements supérieurs d’enseignement et de recherche montrent à quel point la recherche est devenue une activité clé. Nous y préparons la nouvelle génération de designers et d’artistes en leur proposant une formation spécifiquement dédiée.

Descriptif

Informations

Pour y répondre, l’École nationale supérieure des Arts Décoratifs a développé une ambitieuse politique de recherche, en créant dès 2007 son laboratoire de recherche, EnsadLab, aujourd’hui reconnu comme une référence internationale.

Trois axes structurent le laboratoire : matériaux, interactions et environnement.

Les activités et la vie du laboratoire sont organisées en six groupes de recherche pilotés par des enseignants de l’École. Ces groupes font intervenir une trentaine d’intervenants externes renommés (artistes, designers et scientifiques) et une vingtaine d’étudiants-chercheurs, principalement des doctorants. Les thèses de doctorat font l’objet de financements publics et / ou privés : PSL, fondations, dispositif CIFRE de l’ANRT en lien avec des entreprises, associations ou collectivité territoriales, etc.

La formation doctorale vient prolonger les formations proposées dans le cursus initial de l’école (licence et Master 2), en permettant aux étudiants-chercheurs d’acquérir des compétences complémentaires pour explorer de nouvelles méthodologies, expérimenter des hypothèses inédites, apprendre à travailler avec des scientifiques, proposer des solutions aux problématiques contemporaines, c’est-à-dire inventer de nouvelles formes (relationnelles, technologiques, esthétiques, sociales). Les doctorants sont par ailleurs amenés à développer leurs recherches dans le cadre de projets collaboratifs développés au sein des groupes de recherche (projet ANR par exemple). Se former à la recherche, c’est aussi apprendre à présenter et à confronter ses résultats avec une communauté de chercheurs en art et en design. EnsadLab n’est donc pas seulement un lieu où sont conduites des recherches avec les moyens qui y sont associés, c’est aussi un label garantissant une démarche de recherche sérieuse et déjà reconnue dans les milieux de la recherche.

Le laboratoire s’est par ailleurs engagé depuis plusieurs années dans des consortiums et programmes de recherche structurants et interdisciplinaires reconnus internationalement: le Laboratoire d’excellence ICCA autour des industries culturelles, l’Ecole Universitaire de Recherche ArTeC dans le domaine « arts, technologies, numérique, médiations humaines et création », l’Institut Cognition (Tremplin Carnot) qui regroupe les principaux laboratoires français dans le champ de la cognition, le projet REBOOT, un projet collaboratif et transdisciplinaire pour créer des outils innovants et accompagner l’émergence d’une nouvelle catégorie d’entrepreneurs et d’intrapreneurs dans le domaine de la transition numérique financé par la BPI dans le cadre du plan Disrupt Campus.

Des partenariats sont par ailleurs engagés avec différentes acteurs socio-économiques et culturels : départements R&I d’entreprises   (EDF, Orange, IBM, etc.), entreprises de services (Émotic, Suricats) ou agences (SCAU, etc.).

Enfin, l’École coordonne la Chaire Arts et Sciences avec L’École Polytechnique et en partenariat avec la Fondation Danièle et Nina Carasso, ainsi que la Chaire « Mutations de la vie étudiante » en partenariat avec le CNOUS.


EnsadLab