Inès Bel Mokhtar

Les mélancoliques du futur : survivre dans un monde en ruines

Inès Bel Mokhtar

Les mélancoliques du futur : survivre dans un monde en ruines

    Informations

     

    Design Textile & Matière

    Sous la direction de Stéphane Degoutin

    Résumé

    Pourquoi la jeunesse n'y croit plus ? Comment garder espoir en temps de désespoir ? Pourquoi s'aimer quand c'est la fin du monde ? Comment habiter cette planète abîmée et vivre ensemble ? L'ampleur des bouleversements liés à ce que je nommerai notre ère du misanthropocène nous plonge dans différentes crises, les répercussions psychologiques qui en découlent sont sérieuses, difficultés à se projeter, peur de l'avenir, solastalgie, dépression.. Ces crises sont complexes et protéiformes, symptomatiques du patriarcat, de l'extinction du vivant, du changement climatique, du racisme structurel, et dernièrement de la crise sanitaire liée à la covid-19. Face à la dérélection des réalités, tout ce qui était d'ordinaire rassurant devient une sorte de néant. Les rêves d'enfant se teintent de noirceur, de non-sens, les écosystèmes qui nous fascinaient dans notre jeunesse nous dégoûtent peu à peu. En vieillissant les idoles et les symboles s'effondrent, les images sont décevantes. Les fantasmes des générations précédentes sont contraints d'évoluer, pour le mieux. Vivement l'apocalypse, vivement la fin, vivement la délivrance de toutes ces puissances stériles, de ces idoles insignifiantes et sans profondeur. Vivement l'osmose.

Autres mémoires

Tous
Nom Titre du mémoire Secteur Année

Géo-graphiste : déambulation commentée à travers l'iconographie terrestre

2022

Les pèlerins

2022

L'émotion de la cuisine

2022

Portraits d'oiseaux : des histoires d'oiseaux au cinéma et ailleurs

2022

Ce que raconte le toucher : vers un cinéma d'animation haptique

2022

En Moldavie, on a des cimetières bleus.

2022